Vendredi 53 : Plusieurs militants arrêtés à Alger.

dans A la Une/Actualité

Plusieurs militants et activistes ont étés arrêtés dans la capitale juste avant le début de la marche de ce vendredi 53.

Il s’agit pour un premier bilan, de l’avocate Allili Amina, Zahir Malaoui, Mohand Ouakli et Malik Akhemoum.

Les quatre militants, selon les informations qui nous ont parvenues, ont étés arrêtés aux environs de 11h dans le célèbre café Tonton-ville, situé au square port Said à Alger centre.

Pour rappel, Maître Allili Amina est connue pour être une militante active du Hirak mais pas que, puisque elle fait partie des avocats des détenus d’opinion.

Zahir Malaoui, quant à lui, il est le premier policier qui rejoint la révolution du sourire dès son début.

Malik Akhemoum et Mouhand Ouakli, sont aussi deux militants actifs du mouvement populaire.

A l’heure ou nous rédigeons ces lignes, nous ignorons toujours dans quel commissariat ils se trouvent.

Fayçal G.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*