Procès des Mozabites de ce 24 mai à Médéa : le collectif d’avocats connu.

dans A la Une/Actualité

36 mozabites des 41 détenus dans le dossier dit «Fekhar», transférés cette semaine à Berrouaghia, à Médéa, attendent leur jugement ce mercredi dans la même wilaya, affirme Me Salah Dabouz, avocat de la majorité des poursuivis et président de la Laddh, joint par téléphone.

L’avocat déclare pour la Voix d’Algérie que depuis sa marche organisée d’Alger vers Laghouat (400 km), les grèves de la faim observées conjointement à Oran et Alger en soutien à Kamel Eddine Fekhar qui était à plus de cent jours de sa grève de la faim, l’élan de solidarité qu’a connu le cas Fekhar, la procédure de jugement des Mozabites détenus depuis plus de 21 mois s’accélère .

«La procédure passe à une vitesse vertigineuse. Nous n’avons jamais vu ça même dans les pays les plus développés », confie-t-il. Me Dabouz explique que le collectif d’avocat qui va défendre les mozabites dont Kamel Eddine Fekhar est enfin connu. On trouve Me Salah Dabouz et ses confrères du barreau d’Alger dont Mokrane Ait Larbi, Abdelhak Mellah, Mustapha Bouchachi, Rafik Menasria qui est aussi un ex-magistrat et Brahim Hebboul qui pour rappel, est l’avocat qui avait poursuivi il y a trois ans plusieurs magistrats pour «faux et usage de faux».

Ces derniers sont confortés par l’avocat du barreau de Tizi Ouzou, Amar Zaidi, qui était pour rappel,  le seul avocat à avoir porté son soutien à Me Dabouz, lors de sa marche vers Laghouat, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Mais la surprise la présence de Me Henri Loïc, avocat américain, qui a annoncé sa constitution.

«Ce dernier n’attend que son visa pour pouvoir entrer en Algérie et être présent ce mercredi à Médéa», assure Me Dabouz.

 

Mokhtar BARRI

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée

*